MENU
Partager ;Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Email this to someone

150 pages, un texte aéré, illustré de photos personnelles en noir et blanc, ni plus ni moins. Ses écrits d’avant, ses écrits du jour et ceux de Christophe Bataille, s’enchaînent au fil de la pensée.

Le détail côtoie l’énigme, dès les premières lignes. Les mots tombent sur la page, comme les notes organisent l’espace : du bruit et du silence à la fois. Un balancier : le mythe-une âme, l’oppression-le silence, le jour et la nuit, tout, rien, Tessa hier, Charlotte aujourd’hui. Ce prénom, son deuxième, qui l’a saisie, qu’elle a choisi.

Je prends, moi, la liberté d’intégrer l’actrice dans ma communauté de Charlotte. Je rêvais son interview bien avant de savoir son livre. Son livre, occasion rêvée, attrapée. Pas besoin d’interview. Je pense qu’elle mérite respect et paix. Je caresse pourtant encore et timidement le rêve luxueux, doux et lointain d’une tasse de thé, partagée sans aucun motif, juste idée de passer le temps, en compagnie aussi, de ‘Charlotte Watson*’.

Lire l’article dans son intégralité : Octobre Charlotte Rampling Qui je suis

Commander le livre

 

COMMENTS: 1
  1. janvier 04, 2016 by rebel Reply

    Très bel hommage silencieux dans le respect de l’Autre …

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>